Détail

31/05/2016

Des polymères supramoléculaires pour amplifier la chiralité

Une énantiosélectivité de 85% a été obtenue pour une réaction d’hydrogénation asymétrique catalysée par un complexe de rhodium dont le ligand est achiral ! Cette rupture de symétrie est rendue possible par la formation d’un polymère supramoléculaire stabilisé par des liaisons hydrogène entre le complexe métallique et un co-monomère chiral. En plus de permettre une grande souplesse dans le design du système catalytique, cette approche permet une amplification de la chiralité car une teneur en co-monomère chiral de 25% par rapport au ligand est suffisante pour contrôler la sélectivité de la réaction.

Ces travaux ont été réalisés en collaboration entre l’équipe Chimie des Polymères de l’IPCM et l’ICIQ (Tarragone), dans le cadre de l’ANR SupraCatal.

 

Consulter l’article dans J. Am. Chem. Soc. (http://pubs.acs.org/doi/abs/10.1021/jacs.6b01306)

 

Consulter le Highlight dans Nature Nanotechnology (http://www.nature.com/nnano/journal/v11/n5/full/nnano.2016.80.html#/supramolecular-catalysis-chirality-amped-up)