Détail

du 12/02/2019 au 12/02/2019

IUPAC event - Empowering Women in Chemistry

Cette manifestation vise à aider les femmes chimistes à élargir leur réseau de contacts, tant au niveau local qu’international. Le Petit-déjeuner mondial des femmes sera lancé en Nouvelle-Zélande le matin du 12 février 2019

Cette manifestation vise à aider les femmes chimistes à élargir leur réseau de contacts, tant au niveau local qu’international. Le Petit-déjeuner mondial des femmes sera lancé en Nouvelle-Zélande le matin du 12 février 2019 et progressera dans la région Asie-Pacifique, l'Europe, l'Afrique pour s'achever sur le continent américain.  L'évolution des événements sera suivie en temps réel dans le monde entier grâce à la carte mondiale des manifestations inscrites sur le site web IUPAC100, de même que sur les réseaux sociaux.

+ site IUPAC100 : https://iupac.org/100/global-breakfast/

En plus du petit déjeuner, nous proposons une demi journée de rencontres entre des femmes chimistes de Sorbonne Université et des étudiantes en chimie (de la L1 au M2). L’objectif est de favoriser, par le biais de cet évènement, la sensibilisation des étudiantes aux perspectives de la recherche en chimie et leur offrir un moment de dialogue avec un panel de chimistes de notre établissement.

Le programme de la demi journée

  • Une Expo-photographique de femmes chimistes à Sorbonne Université soulignant leur travail dans leur domaine de recherche. Des posters seront affichés pendant l'événement et seront aussi repris et compilés en un livret disponible à Sorbonne Université pour la journée de la femme (Mars).
  • Une session "Chimistes en 180 secondes" au cours de laquelle une sélection de 10 femmes chimistes de l’Expo photo expliqueront leur parcours ou un sujet de leur choix (l'équilibre travail-vie, etc.)
  • Une session de "Speed Networking" de discussions autour d'un sujet choisi (domaines de la chimie, développement / progression de carrière, équilibre travail-vie personnelle, etc..). Ces discussions seront animées par les Femmes Chimistes volontaires.